Les travaux du centre ville ont commencé –  La Société Vitse de Noordpeene a procédé au désamiantage de l’ancienne école Jules Gosse.

 

La réunion d’information sur la maladie de Lyme –  Le jeudi 11 mai, plus de 70 personnes ont assisté à la réunion organisée par la Municipalité et animée par Irène Gestermann, son frère Nicolas et le docteur Branquart.

Connaissons-nous vraiment cette maladie ? La maladie de Lyme est une maladie infectieuse due à une bactérie du genre Borrelia. Elle peut se manifester par une grande diversité de symptômes et est, de ce fait, difficile à diagnostiquer.

La Borréliose de Lyme est relativement fréquente.On estime qu’il y aurait entre 12 000 et 15 000 nouveaux cas par an en France. La maladie est principalement transmise par les tiques qui sont elles-mêmes infectées. Elles inoculent la bactérie à l’homme en le mordant pour se nourrir de son sang. Ces tiques vivant habituellement dans les zones boisées, vous pouvez contracter la Borréliose de Lyme notamment en vous promenant en forêt. La maladie est présente sur l’ensemble du territoire métropolitain, plus particulièrement à l’Est et au centre du pays.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

Il s’agit d’une affection générale qui peut toucher plusieurs organes, principalement la peau, les articulations et le système nerveux. La progression de la maladie est généralement décrite en trois stades :

  • Premier stade : L’érythème migrant, une inflammation de la peau s’étendant lentement à partir du point de morsure de la tique, est la manifestation caractéristique de la première phase. Le diamètre de cet anneau rouge est le plus souvent compris entre trois et plusieurs dizaines de centimètres. Il est parfois associé à des symptômes d’allure grippale (fatigue, frissons, fièvre, maux de tête, douleur musculaire ou articulaire, ganglions lymphatiques), et survient généralement de trois jours à un mois après la piqûre. Cet érythème migrant n’apparaît cependant que dans 50 à 70 % des cas ou peut passer inaperçu.

  • Deuxième stade : La phase secondaire n’est pas systématique et se produit uniquement en l’absence de traitement pendant la phase primaire. Les manifestations peuvent être neurologiques (maux de tête, névralgies, paralysie faciale, insomnies, troubles de mémoire, méningites, etc.), rhumatologiques (notamment douleurs articulaires), cardiaques, cutanées ou oculaires. Ces symptômes apparaissent très rapidement ou plusieurs semaines après la phase primaire.

  • Troisième stade : La phasetertiaire ou tardive comprend des manifestations neurologiques (encéphalopathies, troubles psychiatriques ou neurologiques), articulaires (arthrite) ou cutanées (lésions violacées et gonflées) permanentes. Une telle évolution chronique s’observe, en l’absence de traitement, après quelques mois ou quelques années. Heureusement très rare, elle peut induire un handicap très important.

Comment la maladie va-t-elle être traitée ?

Le traitement repose sur la prise d’antibiotiques, différents selon qu’il s’agit d’une phase primaire, secondaire ou tertiaire, et peut nécessiter une prise en charge hospitalière. Il est d’autant plus efficace qu’il est précoce et doit toujours être accompagné d’un suivi, parfois prolongé sur plusieurs semaines. Votre médecin traitant peut vous orienter, en fonction de vos symptômes, vers des spécialistes, infectiologues, neurologues, rhumatologues, dermatologues etc., pour prendre en charge votre affection.

________________________________________________

Le club de football a fêté ses 75 ans –  Le lundi 8 mai, au stade François Duriez, a eu lieu un tournoi en partenariat avec le club de St Nicolas et les copains du foot. De belles rencontrent ont opposé les jeunes U6 à U12, dans un bel esprit sportif..


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

________________________________________________

Sortie à Laeken –  Le dimanche 30 avril, pus d’une cinquantaine de personnes sont allées en Belgique, visiter les serres royales de Laeken, sortie organisée par Carole Roux et les membres de la Commission Fêtes et Culture.

Conçu en 1873 par l’architecte Alphonse Balat pour Léopold II (le deuxième roi des Belges), cette construction de verre et de métal a donné un nouvel élan au mouvement architecturale belge qui se propageait alors à travers le monde, à l’Art Nouveau !

Les serres renferment des variétés rares, tout en conservant la philosophie des plantations d’origine. En plus de ce bijou architectural et de la botanique, il est également possible de visiter l’atelier appartenant à la reine Elisabeth, les écuries royales (construites par Girault et Flanneau au tournant du XXe siècle, sous les règnes du roi Léopold II et du roi Albert), l’église « Notre Dame de Laeken en fleurs », ou encore la crypte royale.

Le centre de loisirs de printemps – Plus d’une centaine d’enfants ont participé au centre de loisirs qui s’est déroulé du 10 au 14 avril.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le stage de foot  de Pâques a réuni 53 enfants qui ont connu les joies du foot, de la piscine, du foot en salle, du VTT, des repas pris en commun à la cantine ou autour d’un barbecue ont ravi les jeunes participants.
Une mention Spéciale à l’ensemble des Bénévoles qui n’ont pas compté leurs efforts afin que ce stage soit une grande Réussite.
La fin de saison approche, il nous faut déjà penser à l’année prochaine, si vous souhaitez nous rejoindre, la porte est grande ouverte, en jeunes ou moins jeunes ainsi que dans l’encadrement.
Les jeunes se réuniront le 17 juin pour la fête du foot au stade et partirons tous ensemble à DENNLYS PARC le 24 juin prochain.
Une saison bien remplie pour le bonheur de tous.

La réunion sur le thème de la sécurité – Nous sommes tous concernés ! La municipalité a organisé une réunion d’informations, mardi 21 mars, sur le thème de la sécurité. Cette rencontre animée par le major Bochu du commissariat d’Arras a porté sur les démarchages abusifs, les escroqueries aux particuliers, les dangers d’internet, les cambriolages. La major Bochu a également rappeler quelques principes de bon sens… Les participants sont repartis satisfaits et tous feront dorénavant très attention et seront très vigilants…..

Le repas des Séniors au Pré Fleuri Plus de 250 Séniors âgés de 68 ans et plus ont apprécié le traditionnel repas au Pré Fleuri offert par la Municipalité. Une belle table, un bon repas, un animateur musical, une équipe de serveurs au top, souriant et très professionnels… un bon cocktail pour passer une journée très conviviale, un moment d’échange, de partage et le plaisir de se rencontrer.

Sous les applaudissements, Alain Van Ghelder, maire, entouré de son équipe municipale a fait un petit clin d’oeil au Doyen du repas M. Alfred Petit (98 ans en novembre) et à la Doyenne du repas Mme Maria Lepetit (97 ans en mai).  La journée festive s’est terminée par une tombola très appréciée de tous.

Commémoration du 19 mars Comme chaque année, le conseil municipal, les anciens combattants, les habitants  ont commémoré la date d’anniversaire du cessez le feu en Algérie, au Monument aux Morts.

 

La journée nature en famille Le samedi 18 mars, le service animations a organisé divers ateliers pour les enfants autour de la maison de la Pescherie. Malgré un temps maussade, plus de 130 personnes (enfants et parents) ont pu fabriquer des boules de graisse et son support en bois, éplucher des légumes pour le bar à soupe, planter des haricots, essayer d’attraper une truite…..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un atelier maquillage – Le 15 février, cinq demoiselles se sont inscrites pour un atelier maquillage organisé par la Commission Jeunesse à l’institut Alizé de Sainte-Catherine. Madame Marie-Hélène Morel, adjointe, a accompagné ces jeunes filles qui sont reparties avec des conseils personnalisés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Voeux du Maire Vendredi 13 janvier 2017, Alain Van Ghelder et son équipe ont accueilli les élus, personnalités et Catherinois à la salle des fêtes, dernière cérémonie dans cette salle avant sa démolition. En prélude, des élèves et le directeur de l’école municipale de Sainte-Catherine ont joué quelques morceaux très appréciés du public. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir donné la parole à ses adjoints qui ont fait un rapide bilan de l’année écoulée et présenté les orientations prises dans le cadre du Budget 2017,  Alain Van Ghelder a évoqué les dossiers très attendus : le centre-ville, le devenir de l’ancienne Clinique et de la Poste et le portail famille….

 

 

 

 

 

 

 

 

Le centre-ville : Dans les prochains jours, la démolition de la première partie rétrocédée (maison Pavy, les anciens services techniques et l’ancienne école J. Gosse) va débuter pour le lancement de la construction du bâtiment A. Une nouvelle salle de restauration scolaire jouxtant l’école maternelle René Carette est en cours de construction avec au rez de jardin des salles qui seront consacrées aux activités.

La clinique : Le dossier bouge ! Plusieurs échanges ont déjà eu lieu avec les représentants du groupe Ramsay-Générale de Santé….

La Poste : Après avoir alerté nos Sénateurs, notre Députée, des rencontres avec les dirigeants régionaux de la Poste ont eu lieu. Il a été rappelé leur obligation de service public, le lien social attaché aux services postaux et enfin le désengagement de l’état par rapport aux communes.

Le portail famille :  La rentrée scolaire 2017 verra la mise en ligne d’un « portail famille ». Ce projet marquera ainsi la deuxième étape de la modernisation du site internet. L’objectif est d’ouvrir la possibilité aux familles de gérer en ligne les diverses prestations municipales utilisées régulièrement : la restauration scolaire, les garderies, les NAP, les centres de loisirs.